Connexion membre
Login :
Mot de passe :
 
 
Recherche et enseignement en Sciences de la Vie et Santé au Cameroun

 

Vous êtes sur le site de l´équipe de recherche URED (Université-Recherche-Environnement-Développement) - Douala créée en 2001 par les Professeurs Léopold Gustave Lehman (Biologiste) et Samuel Honoré Mandengue (Physiologiste), tous deux Maîtres de Conférences  au Département de Biologie des Organismes Animaux de la Faculté des Sciences à l´Université de Douala,  avec la participation de collaborateurs issus de diverses institutions universitaires et hospitalières.

OBJECTIFS DE  L´EQUIPE DE RECHERCHE URED - DOUALA

OBJECTIF PRINCIPAL

Recherche et enseignement en Sciences de la Vie,  Santé et Environnement.

OBJECTIFS SPECIFIQUES

Recherche appliquée aux problèmes de développement en Afrique, dans les domaines scientifique et technique

Participation aux projets relatifs à la bioéthique, la conservation de la biodiversité et l´amélioration des conditions de vie en Afrique.

 

Dernières nouvelles
1-Installation du Comité d´Ethique Institutionnel de l´Université de Douala
       Un Comité d´Ethique Institutionnel de la Recherche pour la Santé Humaine a été créé à l´Université de Douala. L´installation de ses membres par le Recteur, Pr Dieudonné OYONO a eu lieu dans la salle des actes du Rectorat le Vendredi 27 juin 2014 à 12 H.

      La cérémonie a débuté par l´allocution du Recteur qui a énoncé l´arrêté ministériel N°0977/A/MINSANTE/SESP/SG/DROS du 18 Avril 2012
portant création, organisation et fonctionnement des comités d´éthique de la recherche pour la santé humaine. Il a ensuite expliqué à l´assistance les missions du Comité d´Ethique Institutionnel qui consistent essentiellement en l´étude des protocoles de recherches ayant un impact sur la santé humaine. Cette instance hautement importante est chargée de juger les aspects relatifs à la validité sociale, à la validité scientifique, à la sélection des sujets de l´étude et aux retombées de la recherche. En d´autres termes, le Comité d´Ethique atteste que les recherches envisagées ou menées prennent en compte l´intérêt de l´être humain en général, et du participant à l´étude en particulier. Il est à noter que l´absence d´une telle entité compliquait  jusqu´à lors le processus d´obtention des clairances éthiques, documents indispensables pour l´initiation et la conduite des projets de recherches selon les normes internationales. Le Recteur a conclu son propos par l´installation définitive du CEI pour une durée de 03 ans.
        Ci-dessous la composition du Comité d´Ethique Institutionnel de la Recherche pour la Santé Humaine de l´Université de Douala:

-         
Président : Pr. LEHMAN Leopold Gustave
-         
Vice-Président : Pr. ADIOGO Dieudonné
-         
Membres :
                  ·        
Pr. DONGMO Alain Bertrand
                  ·        
Pr. MANDENGUE Samuel Honoré
                  ·        
Pr. MISSE MISSE
                  ·        
Pr. MOUKENGUE IMANO
                  ·        
Pr. NJIKAM Margareth Savage
                  ·        
Pr. NGONO NGANE Rosalie Annie
                  ·        
Pr. NTAMACK NIDA Marie-Joseph
                  ·        
Pr. ONANA Janvier
                  ·        
Dr EBOUMBOU Else Carole
                  ·        
Dr. MOTAH Mathieu
                  ·        
Dr. MOUKOURI DISSONGO Madeleine
                  ·        
Dr. NGO NKOT Epse EKOUE Laurette
                  ·        
Rev. Pasteur HOÑOL NYEMB Joseph
                  ·        
M. DEMANOU DJOUMESSI Ange Huberson
-         
Secrétariat Actif:
                 ·        
Dr. OWONA MANGA Léon Jules
                 ·        
Dr DINA BELL Esther        
      L´article publié dans le Cameroon Tribune du Vendredi 04 Juillet 2014, page 13 est disponible ici.
          Les photos de la cérémonie sont disponibles ici.

2- Journée de l´Excellence Scientifique de la Faculté des Sciences 2014
          La Journée de l´Excellence Scientifique de la Faculté des Sciences 2014, s´est tenue le 26 juin 2014 sous le haut patronage de Monsieur le Recteur de l´Université de Douala à l´amphi 300 de l´ENSET.
        A cette occasion, la Faculté des Sciences a voulu partager son expérience en matière de conduite de recherche scientifique afin de consolider et ouvrir la réflexion sur des axes de financement local. Le thème de cette année était: « Recherche pour le développement : enjeux, perspectives et financement ». Plusieurs responsables de l´université de même que plusieurs représentants d´entreprises ont brillé par leur présence.
Plusieurs activités riches en enseignement ont marqué cette édition à savoir:
-    une session plénière par le Doyen de la Faculté des Sciences, Pr Adolphe MOUKENGUE IMANO: « la Recherche pour le développement dans un établissement scientifique facultaire: Enjeux et financement ».
-    la présentation de quelques projets scientifiques phares conduits par les enseignants de la Faculté des Sciences, dont on peut citer entre autre le Dr. Maurice TINDO et le Pr. Marie Joseph NTAMAK-NIDA.
-    La présentation des entreprises présentes: SCHLUMBERGER, CAMWATER, ITGSTORE CONSULTING pour ne citer que celles-là. Les représentants de ces entreprises ont exprimé l´intérêt qu´ils portent à la recherche scientifique, et promis de créer des partenariats avec l´Université de Douala pour offrir des financements.
     Le Pr. Dieudonné OYONO, Recteur de l´Université de Douala a clôturé cette série d´enseignement  par une présentation intitulée « La recherche universitaire pour le développement : perspectives ». Un moment fort de cette cérémonie a été la présentation et l´adoubement des nouveaux Maîtres de Conférences de la Faculté des Sciences.
         La visite des différents stands a clôturé la cérémonie.

         Le film de la cérémonie à voir ici.

3- Coalitions d´entreprises d´Afrique francophone contre le paludisme: Redynamisation à Cotonou
     Le Sun Beach Hôtel de Cotonou a abrité du 03 au 04 Juin 2014 l´atelier régional pour l´adoption de la feuille de route et du plan d´action 2014-2016 pour la lutte contre le paludisme dans les pays francophones d´Afrique. Cet atelier était organisé par Santé En Entreprise (SEE) et la Coalition des Entreprises Béninoises et Associations privées contre le VIH/SIDA, la Tuberculose et le Paludisme (CEBAC-STP).

    L´atelier qui a regroupé les représentants de programmes nationaux de lutte contre le paludisme (PNLP), de coalitions d´entreprises et d´organisations du secteur privé des pays d´Afrique francophone concernés visait:
-     à créer un cadre de concertation entre les acteurs des secteurs public et privé dans les 16 pays d´Afrique francophone ciblés afin de mieux documenter et évaluer la contribution des entreprises à la lutte contre la paludisme;
-    à adopter la feuille de route et valider des indicateurs-clés destinés aux entreprises pour l´élaboration de projets intégrés de lutte contre le paludisme en ligne avec les recommandations du PNLP dans chaque pays;
-   à mobiliser les partenariats pour renforcer les capacités des coalitions nationales d´entreprises et les organisations du secteur privé afin qu´elles soient en mesure d´accompagner localement les interventions des entreprises en matière de lutte contre le paludisme.

     L´ouverture des travaux s´est déroulée en présence du Directeur Adjoint du cabinet du Ministre de la santé. Après un bref rappel des objectifs et déroulement de l´atelier par M. Pascal Fafef (Directeur du CEBAC Bénin), le Dr. Moctar Diallo (Consultant SEE et Coordinateur de la Coalition du Secteur Privé au Mali) a fait une restitution de l´état des lieux « avancé » sur la contribution des entreprises à la lutte contre le paludisme en Afrique francophone.

      Au final, 14 pays ont participé à l´atelier à travers leurs structures privées de lutte contre le paludisme: Bénin (CEBAC-STP), Côte d´Ivoire (CECI), Guinée Conakry, Mali (CSP), Burkina Faso (CNSPE), Togo, Sénégal, Niger (CNEP-STP), Congo-Brazzaville, Gabon, Cameroun (CCA-SIDA), RDC (CIELS), Mauritanie et Burundi.

      Pour voir les photos de l´atelier, cliquez ici.


4- Grande campagne de dépistage du paludisme et de filarioses sanguines dans la Sanaga Maritime
        L´équipe de recherche URED a mené pendant la semaine de l´unité une campagne de dépistage du paludisme dans 02 villages de l´arrondissement de Ndom (Ndog Batolgue et Ndom centre) et 02 villages de l´arrondissement de Massokk (Nkom et Ibaïkak) le 17 et le 18 Mai 2014.
          L´initiative des associations «Les Clairons de Ndom» et «ALON» de Nkom avait pour but de contribuer à la réduction de la souffrance des populations rurales démunies qui ont difficilement accès aux soins de santé les plus élémentaires à cause de leur éloignement des structures sanitaires.
          Les patients de tout âge ont massivement participé aux consultations gratuites suivies de traitements également gratuits.
         Le dépistage du paludisme était effectué par l´équipe de recherche URED à l´aide des microscopes à fluorescence CyScope® (Partec GmbH) qui fonctionnent en autonomie d´énergie en délivrant un diagnostic rapide. Au total, 374 personnes ont été dépistées. Parmi elles, 104 étaient positives, soit une prévalence de 27,8%. En plus du paludisme, trente six (36) cas de filariose sanguine ont été diagnostiqués à Nkom.
           Les simulies ou mouches noires ou mout-mout ne sont pas passées inaperçues tout le long de ce périple mouvementé, mais l´équipe URED a promis de revenir avec de meilleures stratégies de répulsion d´insectes pour les prochaines campagnes.





  
Les promoteurs d'URED
 
Actualité

Toute l'actualité d'URED

 
Forum
Enseignement
Faits de société
Recherche
©URED Douala 2008
Plan du site Galerie photo Inscription Nous écrire